03 février 2009

La boum: la plus Dangeuse, c'est la plus heureuse...

                       la_boum_cinema_films_66802      

    Quatorze ans, c'est l'âge des premières sorties et des premiers émois.

    C'est sans doute le thème de ce film, La boum. Inspiré de la véritable existence des adolescents de l'époque, ce film français a connu grand succès. Il me laisse également des réflexions.

    Pour les Chinois traditionnels, poursuivre l'amour de l'autre sexe à cet âge, c'est un peu tôt. Ceux qui gardent son amour dans le coeur ne peuvent que se déclarer en cachette. Un petit papier passé dans à une belle fille, un regard d'inquiétude, une dépendance étrange. L'affection est interprétée d'une manière voilée, surtout pour les petits enfants.

    Mais, quant à Vick, tout n'est pas si simple. L'agitation amoureuse est une chose qui ne fait rien que de grandir inéluctablement. Elle a envie d'un garçon de ses désirs qui est capable de elle tenir compagnie. Quelqu'un qui peut faire embraser son coeur et même quelqu'un avec qui on faire l'amour.

                          020e1ae

    Meet you by surprise, i didn't realize that my life would change forever...

    Reality, c'est l'ouverture fantastique de l'adolescence d'une fille. Le moment de l'écouter, une sensation spéciale elle a touchée. Malgré les parents inquiets qui restent dehors, un voyage dangereux et délicieux commence comme ça.

    Comme les premiers pas dans le sentier de la grande forêt, ses essais font Vick se perdre. Les choses interdites nous séduisent le plus fort. Comment le maîtrise? En effet, il n'y a pas besoin de contrôle. Parce que ce jeu dangereux s'arrêterait naturellement un jour...

Posté par 1ocataire à 22:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur La boum: la plus Dangeuse, c'est la plus heureuse...

    l'amour, c'est l'amour. On ne peut pas le changer...

    Posté par Noelle, 13 février 2009 à 21:08 | | Répondre
Nouveau commentaire